Voici les 6 résultats

La vie continue :
En 1947, Etienne Cournault (1891-1948), petit fils de Charles a 56 ans, il est professeur à l’école des Beaux-Arts de Nancy, il tombe amoureux et épouse une de ses élèves, Marie Antoinette Golé (1924 -) âgée de 23 ans (2).
Le professeur donne son premier rendez-vous au « Château » de Malzéville que sa future épouse devait reconnaitre facilement à sa tour crénelée. Marie Antoinette avouera en privé s’être trompée de lieu en se rendant rue Maurice Barres à la villa Jacquemin croyant y voir l’édifice décrit par son professeur (3).
6 mois après son mariage Etienne meurt laissant sa jeune épouse enceinte dans un veuvage précoce (4).

En 1953, Marie Antoinette épouse Roger Simon, jardinier de son état (5).
Les peintures de cette salle mettent en œuvre diverses techniques d’estampe associées à la peinture. Le motif de moucharabieh est inspiré de celui utilisé sur les balustrades du bâtiment.

Rendez-vous manqué. (huile et sérigraphie, 162 x 130 cm)
Premier rendez-vous. (huile et sérigraphie, 162 x 130 cm)
Heureux événement (huile sur toile, 162 x 130 cm)
La Douera endeuillée. (acrylique et bombe aérosol sur toile, 60 x 50 cm)
Le jardinier. (acrylique sur toile, 100 x 100 cm)

La Douëra revistée- Salon Cournault

A . Vidéo Salon Cournault

La Douëra revistée- Salon Cournault

Douëra endeuillée

La Douëra revistée- Salon Cournault

Heureux événement

La Douëra revistée- Salon Cournault

Le jardinier

La Douëra revistée- Salon Cournault

Premier rendez-vous

La Douëra revistée- Salon Cournault

Rendez-vous manqué