Les tentacules du tichodrome – les 16 et 17 mars 2018

Cette exposition collective est organisée par Les ateliers des Soeurs Macarons les 16 et 17 mars 2018. Elle réunira les artistes des ateliers des Soeurs Macarons et leurs invités. Chacun des artistes aura pour contrainte de réaliser sur un support papier de format raisin (65 x 50 cm) une oeuvre autour de la thématique proposée. […]

Du 20/04/17 au 27/04/17 : Jardin des Délices

Le Jardin des Délices Celui qu’a peint Jérôme Bosch nous dévoilait en partie ce que pourrait être le paradis sur terre. Il y mettait ainsi en scène les plus délicieux des péchés capitaux : la gourmandise, la luxure, la paresse et l’orgueil. C’est à cette célébration que Les Ateliers des Sœurs Macarons ont voulu donner […]

Du 08/04/17 au 28/04/17 : Des Délices

Des Délices La chose la plus commune, dès qu’on nous la cache, devient un délice, affirmait Oscar Wilde. Les commissaires d’exposition Isabelle Pierron et Eric Kaiser ont décidé de nous ravir les sens en nous dévoilant quelques délicieuses pépites du fond de la Galerie 379 dans cette vague de fonds III. Seront ainsi dévoilées des […]

Critique de « Je(ux) d'(h)ivers » par Roland Huesca

Je(ux) d'(h)ivers ou la rhétorique silencieuse des corps Brossés sur les toiles s’érigent des corps. Des corps, encore et encore. Corps mémoires, corps passés, corps présents, corps habités et façonnés. Au moment où les skieurs s’élancent sur les pistes de Sotchi pour glaner quelques médailles olympiques, Éric Kaiser, en résidence à Leipzig, met en scène […]

Critique de « Shelters » par Marie Annick Gaudaré

Shelters Avec cette nouvelle série, Eric Kaiser s’inscrit dans le cercle très restreint des artistes peintres du début de ce XXIème siècle marqués par la tradition du portrait, comme Lucien Freud ou Elizabeth Peyton. Les personnages portraiturés sont associés, par une composition en diptyque, à un abri. Le thème de l’abri fut motivé par les […]

Critique de « We Know But… » par Marie Annick Gaudaré

We Know But… Le nouveau travail d’Eric Kaiser, présenté également cette année à la Galerie Pi, exprime diverses préoccupations. D’abord une préoccupation iconographique : il cherche en effet à témoigner des traumatismes de son temps, en particulier des violences faites au corps, aux populations mais aussi à l’esprit de chacun d’entre nous lorsqu’il réalise son […]

Critique de l’exposition « Prisonniers de Lumière » à Kansas City par Marie Annick Gaudaré

Prisoner of Light

Prisonniers de Lumière Exposer à Kansas City est pour Eric Kaiser non seulement s’engager vers une reconnaissance mais aussi assumer la responsabilité d’un travail accompli. Cet engagement s’est révélé être un tremplin vers une libération, une personnalisation de sa peinture. « J’ai eu longtemps besoin, dit-il, de m’assurer que j’étais un peintre dans l’idée de la […]